Freebox v7 : premières indiscrétions ?

 

La petite déclaration du patron de Free à des analystes financiers relance les spéculations sur la nouvelle Freebox premium.

 

 

" Il y a un moment où on ne peut plus le retarder. […] On va revenir avec une nouvelle box, et aller recréer du buzz et refaire de la croissance. " Lors de la publication des derniers  résultats  d'Iliad,  Xavier  Niel,  le patron    de   Free,   a     laissé   entendre   la     proche    arrivée     de   la     Freebox     v7 .   De   source industrielle, MacGeneration dit avoir  obtenu  quelques  indiscrétions  à  son  sujet.  À  prendre  avec   des pincettes.                                        

                                                       Avec un lancement en fin d'année  ou  début  de  l'année  prochaine, la                                                        Freebox v7 miserait  sur   la   domotique, même si le mot  en  lui-même                                                        n'est   plus   très   à  la   mode,  avec  la   prise  en  charge   native   de protocoles                                       pour l'IoT comme   ZigBee, Thread   ou   encore   Z-Wave.

                                                       Cet aspect domotique renvoie également à des brevets qui avaient été                                                        déposés par Freebox SAS, dont pour un " système de distribution et de                                                        sélection de flux  audio et/ou  video  multiples  vers  des  périphériques                                                        actifs à partir d'un équipement serveur domestique. "

 

La Freebox v7 pourrait s'accompagner de dispositifs pour améliorer  le Wi-Fi,  et   toiletterait   son   aspect serveur NAS. En s'appuyant sur une  possible  infrastructure  décentralisée,  MacGeneration  évoque  des " clouds personnels. "

La nouvelle box prendrait en charge la technologie G.fast qui est susceptible de remplacer le VDSL2 avec un mélange entre fibre optique et terminaison cuivre. Son but  est  de   rapprocher   la   fibre   optique   de l'abonné sur les derniers mètres, sans toutefois pouvoir parler de FTTH. Cela se fait en  association  avec une architecture fibre optique jusqu'au point de distribution.

En Suisse, l'opérateur Swisscom a annoncé fin 2016 le déploiement de la  technologie G.fast  avec  de  la fibre optique jusqu'à environ 200  mètres des  bâtiments, et le  reste  en  infrastructure  cuivre. Les  débits pourront aller jusqu'à 500 Mbps grâce à " une plage de fréquences plus élevées sur les lignes de cuivre. "

Pour le décodeur TV de la Freebox v7, la 4K serait évidemment de mise (au minimum). Par contre, ce qui nous laisse perplexe est que la  source  de  MacGeneration est " très confiante " concernant  la  présence d'Android TV dans le boîtier (à l'instar de la Freebox mini 4K).

                                                                   

                                                                  .

                                                              

gallery/logo-free
gallery/freebox-revolution-xavier-niel_00fa000000909411