Huawei se lance sur le marché des PC


 
gallery/huwaei pc

Entre 2009 et 2016, la part de Huawei sur le marché mondial des smartphones est passée d'1% à

9,5%. Devenu ainsi le numéro trois d'un secteur où il vise la première place, le chinois s'est mis

en tête de réitérer son succès sur le marché des PC. Au cours d'une conférence de presse qui

s'est déroulée le 23 mai Berlin, la firme de Shenzhen a en effet présenté ses trois premiers

modèles d'ordinateurs dont elle a annoncé la commercialisation à compter du mois de juin dans

12 pays dont 7 en Europe. La France ne devrait pas être concernée par cette première vague de

lancement. Contactée par nos confrères de 01net, la filiale hexagonale du fabricant a indiqué

qu'elle a « décidé de continuer à se concentrer sur le segment de la téléphonie mobile.»

 

Positionnés sur le haut de gamme, deux des modèles de la famille de PC de Huawei intègrent de

processeurs Intel Core i7. Tous fonctionnent sous Windows 10 et embarquent des logiciels

maison destinés à automatiser les transferts de données entre eux et les smartphones du

fabricant. Parmi eux, on trouve le Matebook D, un notebook de 15,6'' et d'une épaisseur de 16,9

mm qui sera vendu entre 799 et 999 €. Côté stockage, il peut offrir jusqu'à 256 Go en SSD et 1 To

en HDD. Plus cher (entre 1399 et 1699 €) et plus fin (12,5 mm), le modèle Matebook X est

dépourvu de ventilateur et ne pèse qu'1,05 kg. Ce clone de MacBook est doté d'un écran de 13%

qui couvre 88% de la surface. Enfin, Huawei livrera également le Matebook E pour se frotter à la

concurrence sur le segment des hybrides. PC 12'' au format tablette, le produit est doté d'un

clavier cover qui permet de le transformer en PC portable. C'est le seul des nouveaux produits de

Huawei à embarquer une puce Core i5. Il sera commercialisé entre 999 € et 1299 €.

 

 


 Huawei MateBook M5 

 

Entre 2009 et 2016, la part de Huawei sur le marché mondial des smartphones est passée d'1% à 9,5%. Devenu ainsi le numéro trois d'un secteur où il vise la première place, le chinois s'est mis en tête de réitérer son succès sur le marché des PC. Au cours d'une conférence de presse qui s'est déroulée le 23 mai Berlin, la firme de Shenzhen a en effet présenté ses trois premiers modèles d'ordinateurs dont elle a annoncé la commercialisation à compter du mois de juin dans 12 pays dont 7 en Europe. La France ne devrait pas être concernée par cette première vague de lancement. 

Privilégier la marge sur un marché du PC atone

 

 

Huawei n'a pas choisi par hasard de devenir un acteur du PC en ciblant le haut de gamme.

Sur un marché atone (+0,6% en volume au premier trimestre 2017, selon IDC), cette orientation

lui permet de se focaliser sur le segment où les marges sont les plus fortes. Cette stratégie a déjà

montré son efficacité pour HP. Entre janvier et mars dernier, l'américain a repris la place de

numéro un du PC au chinois Lenovo grâce au lancement de produits originaux et à sa décision

de cesser de proposer des matériels à faible marge.

 

Le constructeur chinois Huawei a présenté 3 modèles de PC, dont un hybride, qui seront lancés dès juin. Ces derniers seront disponibles dans 7 pays en Europe mais pas encore en France.