Les prévisions des dépenses IT revues

               à la hausse pour 2017

 

L’engouement pour les services Cloud et la  transformation  par   le numérique poussent à la hausse les  dépenses  informatiques   des entreprises. Gartner s’attend désormais à 2,4 % de croissance cette année.


 

A en croire le Gartner, les dépenses IT des entreprises vont s’élever à 3 500 milliards de dollars  dans

le monde en 2017. Le secteur devrait alors bénéficier d’une progression de 2,4% par rapport à  2016,

selon le cabinet d’étude qui en profite pour réviser ses prévisions à la hausse « en raison de la baisse

du dollar américain par rapport à de nombreuses  devises  étrangères ». Précédemment,  le   Gartner

estimait à 1,4% la progression des dépenses informatiques et télécoms.

 

Une progression particulièrement portée par  le   basculement   vers   les   technologies   numériques.

«L’impact des activités numériques  donne  lieu  à   de   nouvelles   catégories,  commente   l’analyste

John-David Lovelock. Par exemple, la convergence des ‘logiciels et des  services  et  de  la   propriété

intellectuelle’.  Ces   offres   de   prochaine    génération   sont   alimentées    par   des   plates-formes

commerciales et technologiques qui seront le  moteur  de   nouvelles  catégories  de  dépenses. »  Le

porte-parole du cabinet  d’études  fait  notamment   référence  à  l’Internet  of  Things  (IoT)   dans   la

fabrication, à la blockchain dans les services financiers (parmi d’autres), et aux machines  connectées

dans le commerce de détail. « L’accent est mis sur la façon dont la technologie perturbe et permet  de

nouvelles activités. »

 

 

Le logiciel affiche la plus forte hausse

 

Une évolution qui se traduira par des différences d’évolution dans les besoins IT, même si  l’ensemble

des branches en profiteront. Portée par les applications Saas et les   outils   de   gestion,  la   branche

logicielle devrait être la première à bénéficier de la hausse du secteur. Les  dépenses   qui   y   seront

consacrées progresseront de 7,6% en 2017, pour atteindre 351 milliards de dollars.

 

Certes beaucoup moins que les  654  milliards

d’investissements  en  appareils (smartphones,

PC,   tablettes,  ultramobiles…)   ou    les   922

milliards   des   services   IT.  Mais   ces   deux

secteurs ne gagneront « que » 3,8 et 3,1 points

respectivement.   Avec   1 378   milliards,    les

dépenses   en   solutions   de   communication

continueront de se tailler la part du lion. Elles progresseront de 0,3 point,  alors   qu’elles   étaient   en

retrait (-1,3%) en 2016. Migrant toujours plus de services dans le   Cloud   public, les   dépenses   des

entreprises dans les systèmes pour datacenters vont croître seulement  de  0,3% (également)  à   171

milliards. Une modeste progression, mais qui tranche avec le recul de 0,3 point enregistré   en   2016.

 

 

Alors que l’année dernière, seuls deux  fournisseurs   parmi   les   premiers   du   classement   avaient

bénéficié d’une croissance organique sur un  marché  atone  (+0,3% par rapport à 2015),  le   Gartner

pense que « certains des 10 premiers vendeurs  seront plus  performants  en   2017   en   raison   des

ventes  renforcées  de  téléphones  portables ». Selon   l’analyste, le  lancement  de  l’iPhone   8,   qui

marquera les 10 ans d’existence du téléphone de la firme à la pomme, provoquera une  hausse de  la

moyenne des prix sur les terminaux haut de gamme dans les économies  matures. Plus  globalement,

la tendance devrait se poursuivre en 2018, alors que le Gartner  prévoit  une  croissance  globale  des

dépenses IT de 3,5% (à 3 600 milliards de dollars).

gallery/dépenses it
gallery/gartner-dépenses-it-2017