Nokia et Xiaomi partagent leurs brevets                 et signent des accords

 

 

 

Voilà une nouvelle qui devrait profiter à l'univers  du  high-tech  dans   le futur, Xiaomi et Nokia ont signé des accords de partage de licences et de brevets pour les prochaines années, dans  des  secteurs  aussi  divers   et variés  que   l'intelligence   artificielle, les  smartphones, la  VR,  l'IoT,   les réseaux, les objets connectés, etc.


 

De quoi faire  souffler  un  vent  porteur  pour  les  deux   géants, qui   favorisera   la croissance   des

entreprises. De plus, l'arrivée du chinois Xiaomi en Europe signifiera de  grosses  baisses  des   prix,

car ce concurrent est connu pour ses prix agressifs, ce qui devrait être bon pour les consommateurs.

 

Nokia et Xiaomi partageront leurs brevets dans les années à venir

 

Du côté de chez Xiaomi, le PDG Lei Jun, est très  heureux  de  ce  rapprochement   entre  les   deux

entreprises  et  a  déclaré : « La  collaboration  avec  Nokia  nous   permettra  de  tirer  parti  de   son

leadership dans la construction de grands réseaux haute performance et de son expérience dans les

logiciels  et  les  services. Nous  cherchons  à  créer  des   produits  et   des   services   encore   plus

remarquables qui offrent la meilleure expérience utilisateur ». 



Ce dernier a ajouté : « nous souhaitons créer davantage de  produits  et  de  services  remarquables

qui proposent la meilleure expérience utilisateur pour nos fans à travers le monde », précisant : « En

tant qu'entreprise désireuse de porter  plus  de  nouvelles  technologies  et  d'innovation  au  monde,

nous sommes enthousiastes à l'idée de travailler avec Nokia dans le futur ». 



Ce rapprochement entrainera forcément l'arrivée de nouveaux  produits  ou  services  sur  les   deux

continents, chose qui était difficile chez l'un et l'autre  et  qui  mettait  un  frein  à  la  croissance  et  à

l'internationalisation des deux marques. Xiaomi peut partir à la conquête de  l'Europe  et  Nokia  à  la

conquête de l'Asie. Il est fort probable, dès les mois qui viennent, que des produits dans le  domaine

de la réalité virtuelle, des smartphones ou des objets connectés seront le fruit de cette collaboration

sino-finlandaise. 

 

gallery/nokia_and_xiaomi